Honky Tonkman – Mardi 7 avril

Issu d’une famille de cultivateurs de l’Oklahoma, Red Stovall est chanteur et compositeur de country. Alcoolique et rongé par la tuberculose, il se produit depuis trente ans dans les bars de la région. Un jour, il revient à la ferme familiale, alors que celle-ci vient d’être ravagée par un ouragan, pour annoncer aux siens qu’il a décroché une audition dans une grande salle de Nashville, capitale de la country. Son petit neveu Whit insiste pour l’accompagner. Pendant le voyage, une véritable complicité s’établit entre l’oncle Red et le jeune Whit, qui font la connaissance de Marlene, une jeune fille qui rêve de devenir chanteuse… (Télérama)

1982 Etats-Unis 

Réalisé par Clint Eastwood 

1h57 avec Clint Eastwood, Kyle Eastwood, John McIntire

Comédie dramatique


« THE WORLD MOST FAMOUS COUNTRY MUSIC SHOW »

Dans une allée de cimetière, à l’ombre des arbres, une douce mélodie s’échappe d’un autoradio: Honkytonk Man. Le générique défile, la conclusion est parfaite, dans les règles de l’art. Résumé d’une visite guidée au pays de la country et des passions destructrices condensé en un seul refrain, ouverture vers un ailleurs inconnu dans la pure tradition de ces points d’interrogations dont Clint Eastwood parsème chacun de ses films. Une dernière scène emblématique d’une œuvre considérée à tort comme mineure, parfois même totalement oubliée. Il y a pourtant dans ce Honkytonk Man tout le cœur de son réalisateur, ses premiers souvenirs d’enfance, ses premiers amours de jeunesse. Dans une ambiance de western musical, le film se place comme hommage aux dix premières années de sa vie, marquées par la grande dépression et son refuge dans le blues… (Film Culte)

Fiche du film par le cinéclub de Caen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *